L'association

PhotoFilm1.jpg

L'origine

  • Dans les années 2009-11, le Centre Social Jacques Brel de Port-de-Bouc a initié, avec le soutien du bailleur social Domicil, un projet pilote " Les pères, acteurs de changement éducatif '', lauréat du Fonds pour l'Innovation Sociale de la Fédération des Entreprises Sociales pour l'Habitat. Autour d'un groupe de paroles de papas du quartier, accompagné par un psychiatre, s'est démontrée l'importance d'ouvrir pour les pères des espaces d'échanges, d'entraide, de confiance et d'initiatives.

  • Une rencontre sur les résultats de cette action innovante et sur l'enjeu de la place du père a rassemblé près de 200 travailleurs sociaux fin 2011. Devant la forte attente sur le sujet, a germé le projet de créer une association dédiée à promouvoir plus largement et autrement ce type de démarches.

  • Elle a été co-fondée en 2014 par Pascal Cremer, Abobikrine Diop et Jean-Luc Folliot.

  • Le Centre d'Animation du Vieux Moulin à Salon-de-Provence a engagé une action avec des pères dans cette période et s'est également investi dans cette aventure associative ''et les pères !''.

   Le contexte et l’enjeu 

Dans un monde qui bouge à grande vitesse, particulièrement au sein de quartiers concentrant des difficultés sociales, économiques, psychologiques,… la fonction parentale est une mission complexe, mais néanmoins déterminante pour enrayer la montée d’agressivité et cultiver le vivre ensemble.

Des actions de soutien à la parentalité se développent, avec un constat : les pères y participent très peu, alors que leur rôle est essentiel dans les repères nécessaires à la croissance des enfants et des adolescents.

Quelques expériences, encore trop rares, avec des pères de ces quartiers, démontrent qu’ils peuvent être mobilisés sur un approfondissement de leur mission éducative, à condition de leur proposer une pédagogie adaptée qui les mette en confiance, qui valorise leur démarche pour mieux vivre la paternité.

L'enjeu : une association dédiée à cet enjeu spécifique des pères, pour activer la mobilisation nécessaire, en lien étroit et en complémentarité avec les acteurs du soutien apporté de manière générale aux parents.  

L’association doit donc agir à la fois en appui d’actions opérationnelles locales impliquant des pères et en mutualisation plus globale des expériences, recherches, financements sur cet enjeu social et solidaire.

Elle n’a pas pour objet de défendre les droits des pères dans les situations conflictuelles de séparation, comme le font d’autres associations. Elle se situe sur un plan éducatif et non juridique.

  La configuration aujourd'hui

A ce jour, une trentaine d'adhérents, personnes physiques et morales, manifestent leur intérêt pour cette association, basée dans les Bouches-du-Rhône, mais pionnière en France par son angle innovant d'intervention.

Elle mise pour le moment sur le bénévolat de ses adhérents, de ses administrateurs et sur l'appui de prestataires externes pour assurer ses missions.

L'association est membre de l'UDAF 13 et référent départemental ''paternité'' du programme REAAP piloté par la CAF 13.

Elle tisse depuis quelques années un partenariat avec le Regroupement pour la Valorisation de la Paternité du Québec, fort de son expérience de plus de 20 ans.

séminaire.png